Nouvelles du réseau

Ceralep, une Scop drômoise

Une soixantaine de salariés associés ont repris leur entreprise en 2004 à St Vallier dans la Drôme.

Le journaliste a été à la rencontre de ces salariés. Comme dans beaucoup de Scop, il ressort de ces beaux témoignages un sentiment de responsabilité commune, un fonctionnement démocratique avec des prises de décisions collectives, une échelle des salaires réduite (de 1 à 2.5), une plus grande liberté sur l’organisation du temps de travail, l’entraide entre personnes et entre services…

Les salariés semblent avoir le sentiment d’être à leur place, sereins et fiers de leur réussite collective !

Mise en page 1

L’entreprenariat en coopérative se développe

Les Coopératives d’Activités et d’Entrepreneurs (CAE) permettent à des entrepreneurs de développer chacun leur activité en déléguant la gestion de la comptabilité et de l’administration à une équipe de permanents. Les CAE proposent un cadre collectif dans lequel les porteurs de projets peuvent tester une activité économique en limitant les risques. Un accompagnement individuel aide au développement de l’activité pour qu’à terme l’entrepreneur en devienne salarié. L’entrepreneur en CAE a l’autonomie d’un travailleur indépendant et bénéficie de la protection sociale des salariés. Environ 160 entrepreneurs ardéchois font aujourd’hui partie d’une coopérative d’activités.

 –    Pollen-Scop, CAE généraliste (services aux particuliers, aux entreprises, formation professionnelle, loisirs, culture, etc)

–          Natura-Scop, spécialisée dans les métiers de l’environnement et de la forêt (paysagisme, élagage…)

–          Cabestan, spécialisée dans les métiers du bâtiment

 

Les SCOP, ces entreprises où les salariés élisent leurs dirigeants

logo-slogan-les-scop-300x300Avec la visite du nouveau ministre de l’économie, Emmanuel Macron, à ACOME, les SCOP ont gagné une certaine visibilité dans les médias aujourd’hui. Et pour une fois, on entend parler des SCOP pour leurs réussites et non pour une reprise d’entreprise en difficulté !

ACOME a été créée en 1932 et se développe depuis sous un statut SCOP. C’est une entreprise de haute technologie qui  gagne régulièrement de nouveaux marchés partout dans le monde (Brésil, Chine…). Avec 1.430 salariés, dont 1.055 associés, l’histoire d’ACOME prouve qu’une entreprise sous statut SCOP peut être au moins aussi performante qu’une entreprise sous un autre statut et opérer aussi dans les domaines industriels, technologiques…

Lire la suite

La coopérative éphémère, l’heure du bilan !

marchéLa coopérative « les PAS des Libellules » s’est réunie pour la dernière fois cette semaine et c’est l’heure du bilan de cette première.

Globalement, les coopératrices ont trouvé leurs rémunérations faibles. Elles sont par contre très satisfaites de ce qu’elles ont appris sur le travail coopératif, la prise de décision collective et la démarche entrepreneuriale (communication, démarchage, devis, relation client…). Par rapport à un job d’été classique, elles ont apprécié d’avoir plus de responsabilités et plus de prise d’initiative. Les coopératrices conseilleraient d’ailleurs l’expérience aux jeunes de leur entourage intéressés par la découverte du travail coopératif et/ou la création d’entreprise.

Les pistes d’amélioration pour une prochaine édition sont multiples et la principale serait un démarrage plus tôt (avril-mai) pour avoir le temps de démarcher plus d’entreprises et de collectivités.

Bonne continuation à Amel, Axelle, Célie, Julie, Léa et Sophie qui partent vers de nouvelles étapes : études dans d’autres villes, création d’une activité de restauration…

Le co-working se développe en Ardèche

Les espaces de co-working ouvrent dans de nombreuses villes. Le concept est simple : des open-space avec des bureaux tout équipés que des travailleurs indépendants et des entrepreneurs peuvent louer à la journée ou au mois. Au-delà de l’avantage d’avoir une solution flexible de bureau, les locataires apprécient de rencontrer d’autres entrepreneurs, d’échanger des idées, d’élargir leurs réseaux. Parfois ce sont des entrepreneurs et indépendants eux-mêmes qui se lancent dans la création de tels lieux pour leurs propres usages.

Lire la suite

Les coopératives : des sociétés où la personne prime sur le capital

« Vous entendez de plus en plus parler dans l’actualité de coopératives, mais savez vous vraiment de quoi il s’agit ? »
Le mouvement français Coop FR propose une animation pour répondre en image à cette question. 
Les valeurs portées par les coopératives ? Démocratie, solidarité, responsabilité, pérennité, transparence, proximité et service. 

Image de prévisualisation YouTube

 

Le réseau ITESS s’installe à Aubenas

Créée officiellement à l’automne 2011, l’association Réseau ITESS a déménagé au printemps 2013 son siège social pour s’installer au pôle de services de la commune d’Aubenas.

Le pôle de Services accueil plusieurs structures et organismes précédemment éclatés sur la commune d’Aubenas, orienté économie sociale et solidaire (ESS).

Pôle de Services Aubenas

Pôle de Services Aubenas

« Les services proposés aux albenassiens s’articulent autour de la jeunesse, la Maison pour l’emploi et la formation de l’Ardèche méridionale, une cyber-base, un espace économie solidaire, l’ensemble des services du Centre Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF). Par ailleurs le bâtiment accueille l’agence postale, ainsi que des bureaux pour assurer les permanences de nombreux organismes et des salles de réunions. »
Extrait du bulletin municipal d’AUbenas n°30

Le pôle de services héberge également les coopératives d’activités et d’entrepreneurs suivantes : Pollen Scop et Natura Scop.